Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La chambre d'accusation près la cour de Constantine est appelée aujourd'hui à se pencher sur une affaire liée à une erreur médicale dont la victime, une femme de 37 ans, continue de lutter pour obtenir gain de cause après avoir été destinataire d ‘un non-lieu prononcé par le juge d'instruction près le tribunal de Ziadia.

Hospitalisée pour une banale opération du goître, la victime, aujourd'hui mère d'un enfant de trois mois, s'est retrouvée à la sortie de l'hôpital avec une infirmité sans aucun rapport avec l'acte chirurgical.

Admise il y a près d'une année au service ORL du CHU de Constantine pour un problème de thyroïde, la malheureuse a, depuis, perdu l'usage de tout son bras et de sa main gauche à cause, nous dit-elle, d'une erreur médicale des chirurgiens.

Une action civile a été alors introduite auprès du juge d'instruction près le tribunal de Ziadia. Epaulée par un avocat, la dame avait déposé la caution réglementaire dans l'espoir d'obtenir gain de cause, et donc réparation.

Le juge avait, pour les besoins de son instruction, sollicité trois expertises, après avoir entendu les parties concernées -la plaignante et le staff médical-. Les experts...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

« Une bande composée de six dangereux malfaiteurs, âgés entre 20 et 46 ans, a été démantelée dernièrement par la sûreté urbaine de Béjaïa », a-t-on appris de la cellule de communication de la sûreté de wilaya. Les éléments de cette bande ont organisé et participé à plusieurs cambriolages avec effraction. Tout a commencé par l'arrestation d‘un individu par les habitants d'un immeuble dans le centre-ville de Béjaïa. Ce dernier, ayant fait irruption dans une maison et volé des objets, a été surpris en flagrant délit par les habitants qui l'on intercepté. Informés via le numéro vert 15-48, les policiers de la sûreté urbaine se sont immédiatement rendus sur les lieux et ont procédé à l'arrestation du malfaiteur, qui avait en sa possession un sac à dos contenant une bombe lacrymogène, des gants, un marteau, un tournevis et des objets volés.

Suite à l'enquête menée par les policiers, il s'est avéré que le mis en cause était impliqué dans plusieurs vols commis dans d'autres quartiers de la ville. « Il guettait l'absence des propriétaires avant de s'introduire par les fenêtres des salles de bain et toilettes », précise-t-on. Le malfaiteur s'emparait de tout...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le nombre de morts enregistrés dans les accidents de la route au cours de la première quinzaine de ramadhan a augmenté de 3 % par rapport à la même période de 2018, a indiqué Nait El-Hocine, DG du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR).

C'est pour cette raison que le CNPSR a procédé ce lundi au lancement d'une opération de sensibilisation à la sécurité routière du 20 au 29 mai, au niveau des Sablettes. Le choix du mois de Ramadhan n'est pas fortuit, celui-ci étant, malheureusement, une période où le nombre d'accidents est revue systématiquement à la hausse, notamment à l'approche du moment de la rupture du jeûne vu l'empressement des automobilistes à rejoindre leurs domiciles et l'excès de vitesse qui en découle. « Organiser des campagnes de sensibilisation et de prévention sur les dangers de la route est devenu une coutume pour le CNPSR, particulièrement à l'occasion du mois de ramadhan où les automobilistes affichent souvent un manque de concentration au volant, une somnolence et une fatigue, ce qui augmente le risque d'accidents et le nombre de victimes durant cette période », a déclaré Nait El-Hocine.

Lors de...

Lire la suite