Vers le report de la présidentielle

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Alors que l'on enregistre aujourd'hui 74 postulants à la présidentielle du 4 juillet prochain, le report du scrutin est de plus en plus envisagé en haut lieu, selon une source bien informée qui ajoute qu'une instance de transition pour gérer une période de 12 mois sera installée dans la foulée de l'annonce officielle. Cette même information a été également diffusée par l'agence Reuters avant-hier. L'annonce de ces mesures interviendra au cours de cette semaine avec, en parallèle, avec l'ouverture d'un dialogue avec les représentants de la société civile et la classe politique.

Il est aussi attendu que le vice-ministre de la Défense et chef d‘état-major de l'ANP, Gaïd Salah, qui entamera à partir d'aujourd'hui une nouvelle sortie sur le terrain, annoncera dans un discours de « nouvelles mesures ». Pour l'instant, rien n'a filtré sur la composante et les prérogatives de l'instance qui aura en charge la gestion de la transition. Ce processus démarrera dès la fin du ramadhan.

Parmi les points essentiels de ce plan, le départ du gouvernement Bedoui après l'Aid. Le départ de l'Exécutif sera suivi quelques jours plus tard de celui d'Abdelkader Bensalah, le chef de l'Etat par intérim. Un...

Lire la suite

Vers le report de la présidentielle

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Alors que l'on enregistre aujourd'hui 74 postulants à la présidentielle du 4 juillet prochain, le report du scrutin est de plus en plus envisagé en haut lieu, selon une source bien informée qui ajoute qu'une instance de transition pour gérer une période de 12 mois sera installée dans la foulée de l'annonce officielle. Cette même information a été également diffusée par l'agence Reuters avant-hier. L'annonce de ces mesures interviendra au cours de cette semaine avec, en parallèle, avec l'ouverture d'un dialogue avec les représentants de la société civile et la classe politique.

Il est aussi attendu que le vice-ministre de la Défense et chef d‘état-major de l'ANP, Gaïd Salah, qui entamera à partir d'aujourd'hui une nouvelle sortie sur le terrain, annoncera dans un discours de « nouvelles mesures ». Pour l'instant, rien n'a filtré sur la composante et les prérogatives de l'instance qui aura en charge la gestion de la transition. Ce processus démarrera dès la fin du ramadhan.

Parmi les points essentiels de ce plan, le départ du gouvernement Bedoui après l'Aid. Le départ de l'Exécutif sera suivi quelques jours plus tard de celui d'Abdelkader Bensalah, le chef de l'Etat par intérim. Un...

Lire la suite

11 morts et 39 blessés en 48 heures

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le mois sacré de Ramadhan est souvent synonyme d'accidents de la route, notamment à l'approche de la rupture du jeûne. Pressés de rentrer chez eux, certains automobilistes font de la vitesse, quitte à mourir ou à tuer. Résultat, des sinistres souvent mortels.

Les services de la Protection civile ont fait état de onze personnes ayant trouvé la mort et de 39 autres blessées, suite à plusieurs accidents de la route survenus, en deux jours, au niveau national. « Durant la période du 16 au 18 mai 2019, plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés, dont dix meurtriers ayant causé le décès de onze personnes et des blessures à 39 autres, traitées sur place puis évacuées vers les établissements de santé », lit-on dans le communiqué rendu public hier par la Direction générale de la Protection civile. Le bilan le plus lourd à été enregistré dans la wilaya de Ouargla avec 02 personnes décédées et 02 autres blessées suite au renversement de leur véhicule survenu sur la RN 03, commune et daïra de Hassi Messaoud.

Autre fait important qui est dû au changement des habitudes de sommeil pendant le mois sacré, les jeûneurs...

Lire la suite

11 morts et 39 blessés en 48 heures

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le mois sacré de Ramadhan est souvent synonyme d'accidents de la route, notamment à l'approche de la rupture du jeûne. Pressés de rentrer chez eux, certains automobilistes font de la vitesse, quitte à mourir ou à tuer. Résultat, des sinistres souvent mortels.

Les services de la Protection civile ont fait état de onze personnes ayant trouvé la mort et de 39 autres blessées, suite à plusieurs accidents de la route survenus, en deux jours, au niveau national. « Durant la période du 16 au 18 mai 2019, plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés, dont dix meurtriers ayant causé le décès de onze personnes et des blessures à 39 autres, traitées sur place puis évacuées vers les établissements de santé », lit-on dans le communiqué rendu public hier par la Direction générale de la Protection civile. Le bilan le plus lourd à été enregistré dans la wilaya de Ouargla avec 02 personnes décédées et 02 autres blessées suite au renversement de leur véhicule survenu sur la RN 03, commune et daïra de Hassi Messaoud.

Autre fait important qui est dû au changement des habitudes de sommeil pendant le mois sacré, les jeûneurs...

Lire la suite

Draâ-Ben-Khedda : Un investisseur spolié de son bien

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Tizi-Ouzou est l'une des wilayas les plus touchées par les effets néfastes de la mafia du foncier. Elle a eu un terrain particulièrement fertile au niveau de cette wilaya notamment au cours de la décennie 1990. Aujourd'hui encore, en dépit du mouvement citoyen qui exige une République conforme à celle imaginée et conçue par le FLN novembriste et la volonté de l'Etat d'éradiquer ce phénomène destructeur, bien des hommes et des femmes crient leur douleur de l'iniquité qu'ils subissent de la part de ces entités hors la loi.

C'est le cas justement du citoyen Rabah Benseraye, industriel de son état et demeurant à Draâ-Ben-Khedda. Cet industriel accuse et déclare qu'il est spolié de son bien. En effet, M. Benseraye, motivé par le lancement d'un projet industriel au niveau du lotissement Mouldiouane, dans la commune de Draâ-Ben-Khedda, a sollicité un terrain à cet effet. C'était au cours de la deuxième moitié de la décennie 1980. Après étude de son dossier, la commission compétente le reconnut éligible à la jouissance de ce terrain à caractère industriel. L'APC de Draâ-Ben-Khedda lui octroie effectivement ce terrain d'une superficie de 578 m2, et ce par décision n°60-89 du 30 novembre...

Lire la suite