Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Dans une déclaration rendue publique, le Mouvement démocratique et social (MDS) souligne qu’il faut en finir avec les contradictions aussi bien en Algérie qu’en France, où un tribunal, au nom de la compétence universelle, a été saisi pour poursuivre des Patriotes algériens qui ont affronté le terrorisme islamiste les armes à la main. Ce sont les deux frères ex-Patriotes de Relizane, en l’occurrence Mohamed Hocine et Abdelkader, visés, pour rappel, par une procédure judiciaire de mise en examen décidée par le tribunal de grande instance de Nîmes, en France, au nom de la compétence universelle. Le MDS appelle à mettre fin à cette situation intolérable en précisant que le rassemblement de Paris «nous indique une volonté d’affronter, en commun, le terrorisme islamiste. Cette résolution doit se traduire par la mise en place d’un tribunal international contre le terrorisme islamiste, à la manière de ce qui a été fait à Nuremberg pour les crimes nazis». Réagissant à la participation du ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, le MDS a estimé que le message transmis par le chef de la diplomatie algérienne «aurait été plus audible si la charte pour la paix et la réconciliation nationale, l’interdiction de manifester à Alger et le silence sur des appels à mettre à mort des Algériens pour leurs idées n’étaient pas venus écorner la crédibilité du pouvoir algérien sur ces questions». En Algérie, souligne le MDS, «l’islamisme ne s’est pas encombré de ces contradictions. Par leurs déclarations qui justifient le crime contre le blasphème et mettent la foi au-dessus de la loi, les différents chefs intégristes ont encouragé la célébration du carnage et réaffirmé leur engagement en faveur du projet d’Etat théocratique, négateur des libertés et de la vie. Ils se retrouvent sur la même ligne que les chefs terroristes islamistes qui de Libye au Yémen, en passant par l’Irak et la Syrie, se réjouissent après les attentats qui ont ensanglanté la capitale française».