Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Revenue du Maroc ce mardi, la présidente du congrès mondial Amazigh, Karima Nait Sid, a été retenue à l’aéroport international Houari Boumediene durant plus de 4h. La militante de la cause amazighe est aussi vice présidente de l’association « populations du monde » en Afrique du nord.   Contactée, la concernée assure que son déplacement était dans le cadre « des journées internationales sur les changements climatiques dans les montagnes de l’Afrique du nord » et c‘était également pour elle « l’occasion de faire une tournée sur les associations amazighes sur place». La concernée ne comprend toujours pas « pourquoi la police nationale s’acharne contre elle et continue à l’intimider», car en arrivant à la police aux frontières (PAF) pour accomplir les formalités « les agents m’ont demandé de les suivre » raconte Karima. Elle poursuit son récit en disant que : « les agents m’envoient d'un service à l'autre. Ils ont même essayé de m’obliger à signer un PV sur lequel est écrit que c’est la douane qui m’a arrêté et pas la police, chose que je n’ai pas accepté évidement» conclue-t-elle. La militante a été relâchée vers 17 H, mais elle ne comprend toujours pas pourquoi la police continue à l’intimider alors qu’elle est « en règle vis-à-vis de la loi » dénonce Karima Nait Sid.

Source