Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Pour prévenir toute erreur dans les sujets des examens nationaux et éviter que le scénario du bac 2015 se réédite, plusieurs mesures ont été annoncées hier par la ministre de l’Education nationale. Ainsi, lors de sa visite au siège de l’Office national des examens et concours (ONEC), Nouria Benghebrit a annoncé la mise en place d’une deuxième commission de révision «pour s’assurer que les sujets d’examen soient exempts d’erreurs avant de les soumettre à l’impression». Pour rappel, plusieurs erreurs dans les sujets du baccalauréat ont entaché l’édition 2015. Lors d’une rencontre avec les cadres et les travailleurs de l’ONEC, Mme Benghebrit a donné des instructions «fermes» pour préserver «la crédibilité» des examens et concours organisés par le secteur, notamment le baccalauréat. «La nouvelle mesure concernant la révision des sujets d’examen consiste à les soumettre à deux commissions au lieu d’une seule comme en vigueur par le passé», a-t-elle précisé. La ministre a en outre inspecté les classes et les structures de l’Office, estimant «nécessaire» d’assurer «la confidentialité» et de suivre les développements enregistrés dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Elle apar ailleurs donné des orientations visant à améliorer les conditions de travail des employés de l’ONEC pour leur permettre d’accomplir «au mieux» leur mission. Dans le même contexte, Mme Benghebrit a précisé que la liste des membres de l’équipe chargée de veiller au bon déroulement des examens a été actualisée.  La ministre a en outre fait savoir que l’ONEC supervisera le concours de recrutement des enseignants prévu fin mars, compte tenu de son expérience professionnelle afin d’éviter «les dépassements» enregistrés auparavant dans de telles épreuves.

Source