Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Le président Abdelaziz Bouteflika a présidé, hier, un Conseil restreint consacré à la situation sécuritaire dans la région. C’est ce qu’a annoncé la présidence de la République dans un communiqué rendu public. Selon cette source, le chef de l’Etat a donné «des directives, notamment dans les domaines sécuritaire, humanitaire et diplomatique, de nature à permettre à notre pays de faire face à cette situation, dans le respect de ses principes  fondamentaux et dans la préservation de ses intérêts nationaux». Le communiqué de la Présidence ne donne pas davantage de détails sur le contenu de ces directives. Ce Conseil s’est tenu, rappelons-le, en présence du Premier ministre, Abdelmalek Sellal, du ministre d’Etat et directeur de cabinet de la présidence de la République,  Ahmed Ouyahia, du ministre d’Etat et conseiller spécial auprès du président de la République, Tayeb Belaïz, du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra, du vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, Ahmed Gaïd Salah, ainsi que d’autres membres du gouvernement. Le général Ahmed Gaïd Salah avait alerté, au début de la semaine dernière, sur l’aggravation inédite de la situation sécuritaire dans la région. Dans un discours devant les cadres de l’armée, le chef d’état-major avait également appelé les éléments de l’ANP à plus de vigilance pour sauvegarder la sécurité du territoire national.

Source