Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C'est aujourd'hui à minuit que prend fin le délai pour le dépôt de la déclaration de candidature à la présidence de la République auprès du Conseil constitutionnel, en prévision de l'élection présidentielle du 4 juillet prochain. Le délai est conforme à l'article 140 de la loi organique portant régime électoral. Le Conseil aura un délai de dix jours pour valider les candidatures et lancer ainsi la machine électorale. Or, la situation politique et le refus massif exprimé par les manifestants sur la fiabilité de ces élections pourrait bien pousser le chef de l'Etat, Abdelkader Bensalah, à annoncer un nouveau report de la présidentielle. Avec le dernier discours du chef d'état-major de l'ANP, il semble bien que le nouveau report devrait servir à poser les termes d'un nouveau dialogue pour instituer cette instance indépendante de surveillance des élections que la classe politique ne cesse de revendiquer.

Le Conseil constitutionnel pourrait, selon certaines explications ou exégèses de juristes et autres constitutionnalistes, invalider une nouvelle fois tout le processus entamé par les candidats qui viennent de déposer leurs dossiers. Le prétexte serait tout simplement l'absence de cette instance d'observation et de surveillance des élections, comme mentionnée par la...

Lire la suite