Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les Béjaouis sont sortis en masse pour participer à la manifestation populaire hebdomadaire. Ils se sont mobilisés pour le dernier vendredi du mois de Ramadhan pour exiger le départ du régime politique despotique en place. Des dizaines de milliers de personnes parmi lesquelles hommes, femmes, jeunes et vieilles personnes, ont parcouru comme chaque vendredi le boulevard de la Liberté pour renouveler leur serment de poursuivre le combat jusqu'à l'instauration d'un régime démocratique et populaire, l'ouverture d'une période de transition et la désignation d'une personnalité politique pour préparer une feuille de route pour sortir le pays de la crise ».

Les Béjaouis refusent de dialoguer avec les personnalités du régime qui a conduit, selon eux, le pays à la ruine. « La Hiwar la tachawar maâ el Aissabates, Ulac L'vote ulac » scandaient les manifestants. « Nous les Amazigh nous sommes fatigués du mépris et du non-droit » « Le peuple veut une transition politique pour l'instauration d'un Etat démocratique et social », « Ulac L'vote ou pas d'élection », « Le peuple est la source de tout pouvoir », lit-on sur des banderoles brandis par les manifestants invitant le pouvoir et les décideurs...

Lire la suite