Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Pour une deuxième république ! non ce n'est pas l'affiche d'une réclame mais une vraie question qui taraude en ce moment, les esprits universitaires et certaines élites politiques ; l'intelligentsia de circonstance se coule quant à elle, dans la fadeur des généralités, étant peu habituée à visiter ce type de questions qui conduiraient à la question.
Pourtant, tout le monde a rapidement adopté plein de nouveautés langagières depuis le commencement du Hirak, mais entend-on pareillement ce dont il s'agit, à l'aune de l'inimaginable et inconvenable « limogeons les tous » ?

Un petit retour sur ces quinze grandes marches populaires permet de relever que le mouvement de protestation qui est allé crescendo a porté sur deux revendications majeures.
Celle du rejet populaire unanime du cinquième mandat présidentiel, qualifié de mandat de la honte à laquelle, il a été donné satisfaction presque instantanément par l'annulation pure et simple du rendez-vous électoral. Au point où on en était du rigorisme constitutionnel, l'argument politique a prévalu sur les arguties juridiques.
Puis, celle du rejet massif toujours en vigueur, de tout le système politique ayant produit ces forces extra constitutionnelles qui ont cherché à rééditer l'escroquerie au mandat...

Lire la suite