Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Suite à l’assassinat de l’opposant tunisien Mohamed Brahimi, membre de l’Assemblé Nationale Constituante et coordinateur général du Mouvement Populaire, des associations et syndicats en Algérie dénoncent cet acte. «Nous Condamnons avec la plus grande fermeté cet acte terroriste, et appelons les tunisiens à être vigilants et à déjouer pacifiquement ces tentatives qui visent à déstabiliser la Tunisie en plongeant le pays dans la violence. C’est avec consternation et tristesse que nous avons  appris l’acte barbare dont a été victime l’opposant tunisien », peut on lire dans un communiqué signé conjointement par le Raj, l’association Tharwa N’Fadhma N’Soumeur,le Cla, le Satef et la Laddh. De tels actes visent à «plonger le pays dans une crise sécuritaire et empêcher ainsi l’aboutissement du processus démocratique dans lequel il s’est engagé après les années de répression qu’a connu le peuple tunisien sous le régime dictatorial et totalitaire de Ben Ali », estiment-ils....