Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Le coup d’envoi du 7e Festival international de la littérature et du livre de jeunesse (Feliv) a été donné, hier en fin d’après-midi, à la station de métro Tafourah-Grande Poste d’Alger avec l’inauguration d’une exposition originale, «Ecrivains du monde, monde d’écrivains» au son de la zorna. Il s’agit de portraits de romanciers, poètes,  nouvellistes et dramaturges réalisés par le photographe italien Francesco Gattoni depuis 2003. «C’est la première fois qu’on monte une telle exposition sur les quais du métro. Les gens s’arrêtent, regardent, lisent. Des petits textes écrits en arabe et en français accompagnent les portraits, qui sont également exposés aux stations Fusillés et Jardin d’essai. On devrait multiplier ce genre d’expositions pour donner des couleurs aux quais du métro, pour sortir de la morosité habituelle», nous a déclaré Khadidja Chouit, responsable de l’exposition au sein du commissariat du Feliv. Les voyageurs peuvent admirer une cinquantaine de portraits de Anouar Benmalek (Algérie), Naguib Mahfoud (Egypte), Yvan Thays (Pérou), Wendy Guerra (Cuba), Bernard Wallet (France), Gary Victor (Haïti), Yahia Belaskri (Algérie), Rawi Hage (Liban), Valerio Evangelisti (Italie), Winfried Georg Sebald (Allemagne), Dany Laferrière (Canada)… «Ce n’est pas toujours facile de photographier les écrivains. Parfois, ils ne veulent être pris en photo. Même si certains savent que cela fait partie également de leur métier, lorsqu’il faut entamer la promotion d’un livre», a précisé Francesco Gattoni. Le photographe a demandé aux auteurs d’envoyer des petits textes originaux pour donner, peut-être, un sens à leurs propres portraits soumis au regard des passagers. Francesco Gattoni, 58 ans, a travaillé pour plusieurs journaux européens comme Le Monde, El Pais, La Repubblica. Il est auteur d’un récit de voyage, Cuba, les Chemins du hasard, pour lequel il a sollicité la romancière Karla Suarez. Le Festival international de la littérature et du livre de jeunesse se déroule jusqu’au 20 juin 2014 sur l’esplanade Riadh El Feth (Alger), à Aïn Taya, à Blida et à Boumerdès. Plusieurs rencontres littéraires sont prévues durant le festival, à 16h30 et à 18h. Cet après-midi, par exemple, un débat est programmé sur «Le rôle du texte littéraire dans la création de l’actualité et son évolution» avec notamment Hamdy Al Batran (Egypte) et Sami Adhibi (Tunisie). Un hommage à l’écrivain Gabriel Garcia Marquez, disparu cette année, est également prévu aujourd’hui  ; il sera animé par Rachid Boudjedra et Gamal Al Ghitany (Egypte). Toute l’actualité du Feliv est sur le site www.feliv.dz
image
Size: 0.22 Mb