Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Le ministère allemand des Affaires étrangères a publié, vendredi dernier, une note d’avertissement destinée à ses ressortissants ayant l’habitude de se rendre au Moyen-Orient et en Afrique. Prenant très au sérieux les menaces du mouvement Daech, le gouvernement allemand a dressé une liste de 38 pays à «haut risque». Selon le quotidien finlandais Iltasanomat qui a repris, hier, l’information publiée par le magazine allemand Bild, l’Allemagne considère l’Etat Islamique comme «une menace contre l’Occident». Parmi les pays cités par le gouvernement allemand, il y a l’Algérie, la Mauritanie, l’Iran, les Emirats arabes unis, le Koweït, Oman, Israël, les Territoires palestiniens, l’Arabie Saoudite, le Qatar, le Kenya, le Bangladesh, le Liban, la Libye, la Syrie, la Jordanie, les Philippines, la Malaisie, le Niger, le Mali, Burkina Faso, le Sénégal, le Tchad, le Cameroun, Djibouti, le Pakistan, l’Afghanistan, la Somalie, le Nigeria, le Yémen, l’Irak, Bahreïn et le Soudan. La Tunisie, le Maroc, l’Indonésie et l’Egypte, connus pour être les destinations touristiques préférées des Occidentaux figurent aussi dans cette liste.«Le gouvernement allemand conseille à ses ressortissants de faire preuve de grande vigilance et d’éviter les foules», précise la même source. Les autorités allemandes estiment que «les zones où résident habituellement les Occidentaux présentent un énorme risque».