Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Durant les dernières 48h, les éléments de la gendarmerie nationale ont arrêté quarante huit (48) émigrants clandestins marocains et un Syrien dont 31 en flagrant délit de franchir illégalement le tracé frontalier dans l’ouest du pays, a appris aujourd’hui dimanche El Watan.com du commandement national. En effet, les garde-frontières de Sidi Boudjenane, relevant du groupement de la wilaya de Tlemcen ont appréhendé avant-hier deux immigrants clandestins marocains, qui venaient de franchir illégalement le tracé frontalier pour regagner le territoire national. Quelques heures après, les mêmes éléments de la garde-frontières ont interpellé lors d’une patrouille à proximité de la bande frontalière, vingt huit autres Marocains et un Syrien, qui venaient également de traverser illégalement les frontières algériennes. Ils ont été remis aux gendarmes de la brigade de Maghnia, pour enquête. Le premier jour de l’aïd et lors d’un service de police de la route sur l’autoroute Est-Ouest, les éléments de la gendarmerie de la brigade de Sécurité Routière de Tlemcen ont interpellé à hauteur du village Ain Hedjar, commune de Hennaya, trois personnes conduisant chacun un véhicule de marques Renault Kangoo, Peugeot.207, et Hyundai Accent, ayant à leurs bords six immigrants clandestins marocains. Ils ont été remis aux gendarmes de la brigade de Hennaya pour enquête. Quelques dizaines de kilomètres plus loin, lors d’un service de police de la route sur l’autoroute Est-Ouest, les gendarmes du peloton de sécurité routière de Ben-Badis ont interpellé dans la circonscription communale de Sidi-Khaled (Sidi Bel Abbès), douze immigrants clandestins marocains, voyageant à bord d'un autocar assurant la desserte Tlemcen -Alger. Ils ont été remis aux gendarmes de la brigade de Sidi-Khaled pour enquête.