Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Excédés par la misère et l’isolement qu’ils ne cessent de subir depuis de longues années, des habitants de la localité semi-urbaine de Tanefdour, à 3 km au nord de la ville d’El Milia, ont assiégé, hier, le siège de l’APC d’El Milia, qu’ils ont fermée durant toute la matinée. Les protestataires revendiquent l’inscription immédiate d’un projet de réhabilitation de la route principale traversant cette localité de plus de 14 000 habitants. «Nous sommes victimes d’une injustice de la part des autorités locales qui sont au courant de notre misère, mais tergiversent toujours à régler le problème de cette voie qui nous empoisonne la vie, les pilleurs du sable qui sévissent en plein jour l’ont d’ailleurs davantage rendue impraticable», déclarent les habitants de Tanefdour. Dès l’annonce de la présence de cette foule de protestataires devant le siège de l’APC, le chef de daïra et le maire d’El Milia se sont déplacés sur les lieux pour prendre langue avec les frondeurs. Les tractations, qui ont duré plusieurs heures, ont finalement permis la reprise des activités de l’APC dans l’après-midi.