Permis de conduire 30% moins cher: les mesures du gouvernement

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Permis de conduire 30% moins cher: les mesures du gouvernement

Simulateur de conduite, permis boite automatique, passage gratuitement de l’examen du code dans le cadre du service universel, voici quelques-unes des 10 mesures détaillées ce jeudi à Angoulême (Charente) par le Premier ministre, Edouard Philippe, et Christophe Castaner, pour "un permis de conduire moins cher et plus rapide", selon les mots du ministre de l'Intérieur.

"Cette question du permis de conduire est importante pour tous les jeunes, car le coût moyen d’une formation...

Lire la suite sur Auto

Tesla de nouveau visé par une plainte contre son "Autopilot" après  un accident mortel aux Etats-Unis

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Tesla de nouveau visé par une plainte contre son "Autopilot" après  un accident mortel aux Etats-Unis

L’Autopilot de Tesla de nouveau au centre d’une enquête outre-Atlantique. La famille d'un homme décédé des suites d'un accident de Tesla en 2018 en Californie a porté plainte le 26 avril contre le constructeur californien, accusant son logiciel d'aide à la conduite d'être à l'origine de l'impact mortel, a indiqué mercredi le cabinet d'avocats la représentant.

La Tesla Model X a foncé dans un séparateur d'autoroute

L’accident était survenu le 23 mars 2018, à Mountain...

Lire la suite sur Auto

  1. ^ Lire la suite sur Auto (auto.bfmtv.com)

800.000 personnes évacuées à l'approche du cyclone Fani

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Inde: 800.000 personnes évacuées à l'approche du cyclone Fani

Près de 800.000 personnes ont été évacuées de régions situées à l'Est de l'Inde avant l'arrivée du cyclone Fani.  Son passage devrait être accompagné de fortes précipitations et de rafales dépassant les 200 km/h.

Le service indien de météorologie a dit s'attendre à ce que la tempête touche terre vendredi après-midi dans l'Etat d'Odisha, au sud de Calcutta, et suive une trajectoire traversant des zones peuplées de plus de 100 millions d'habitants.

Un responsable de...

Lire la suite sur BFMTV.com

le tribunal approuve sa demande de libération contre une caution de 4 millions d'euros

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Carlos Ghosn: le tribunal approuve sa demande de libération contre une caution de 4 millions d'euros

Le tribunal de Tokyo a annoncé jeudi avoir approuvé la libération sous caution de Carlos Ghosn, qui était retourné en prison début avril après une ré-arrestation surprise.
    
Le parquet va probablement faire appel, mais si ce recours est rejeté, le magnat de l'automobile déchu pourra retrouver rapidement la liberté, peut-être même dès ce jeudi, moyennant le paiement d'une caution de 500 millions de yens (équivalent à 4 millions d'euros).
    
L'ex-PDG de Renault-Nissan, qui avait initialement été arrêté le 19 novembre à Tokyo, avait déjà payé un milliard de yens (8 millions d'euros) pour sortir le 6 mars du centre de détention du quartier de Kosuge, après avoir obtenu une première mise en liberté conditionnelle avec assignation à résidence dans la capitale nippone. Mais les procureurs ont décidé à peine un mois plus tard de l'interpeller de nouveau sur des faits supplémentaires.
    
Carlos Ghosn est sous le coup de quatre inculpations pour diverses malversations financières, dont des dissimulations de revenus dans des documents boursiers et deux cas différents d'abus de confiance aggravé.

Libéré sous quelles conditions?

Les conditions imposées à sa liberté surveillée n'ont pas encore été précisées. La fois précédente, il lui était interdit de quitter le Japon, et il n'avait en sus pas le droit d'utiliser un smartphone connecté à internet et n'avait accès à...

Lire la suite sur BFMTV.com

François Hollande met en garde contre la fermeture de l'ENA, école de "référence"

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

François Hollande met en garde contre la fermeture de l'ENA, école de "référence"

François Hollande a mis en garde mercredi contre la fermeture de l'Ecole nationale d'administration (ENA), une école de "référence" dont il est lui-même issu, à la veille d'une conférence de presse d'Emmanuel Macron qui pourrait annoncer une telle mesure.

"J'ai fait cette école, je ne m'en repens pas, je ne me flagelle pas en me disant 'c'est terrible, j'ai fait cette école'", a déclaré L'ancien président de la République lors d'un débat organisé autour de l'édition augmentée de son livre "Les leçons du pouvoir" dans une librairie de Strasbourg, où l'ENA est installée depuis les années 90.

"Des progrès" déjà réalisés

Interrogé sur la défiance croissante envers les élites et les "grandes écoles", il a estimé que "ce qui est critiquable dans la fabrication des élites, c'est l'étroitesse sociale".

"Ce sont toujours les mêmes catégories qui se retrouvent, générations après générations, dans ces écoles", a-t-il déploré, même si des "progrès" ont été effectués par certaines d'entre elles, comme Science Po "qui s'est ouvert aux quartiers populaires".

"On en est loin pour l'ENA", a concédé l'ancien chef d'Etat. "Ce qui est le plus troublant en France, c'est ce qu'on appelle les réseaux, ceux qui se partagent les responsabilités, les postes (...) C'est ça qu'il faut essayer de briser mais ça suppose qu'on démocratise les recrutements dans ces écoles, pas qu'on...

Lire la suite sur BFMTV.com