Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Le premier ayant lamentablement échoué en Algérie dans les années 1990, c’est sur ce deuxième principe, l’autoritarisme exacerbé, que l’Occident, France et Etats-Unis en tête, ont entrepris de déstabiliser la nation. Jusqu’à la démission de Bouteflika, ils étaient parvenus à installer durablement un régime autoritaire en Algérie en en faisant la promotion depuis les années Bush, Chirac et Hollande, jusqu’au début de cette année fatidique de 2019 où l’étouffement du peuple devenait insupportable. Les Etats-Unis et la France n’ont jamais caché leur politique de maintien de Bouteflika, non pas pour des raisons de stabilité comme ils le prétendent, mais en créant un climat délétère de pourrissement qui devrait aboutir à une déstabilisation politique.
Connaissant parfaitement les aspirations profondes de liberté du peuple algérien, datant de la guerre d’Indépendance, ils ont délibérément soutenu une longue magistrature de Bouteflika, dans le but ultime de pousser à la révolte populaire. Sinon, comment comprendre leur profonde contradiction dans la volonté de justifier une intervention en Syrie et en Libye au nom de l’instauration de la démocratie, alors que dans le cas algérien, les Etats-Unis de Trump et la France de Macron soutenaient un cinquième mandat antidémocratique et anticonstitutionnel ? En...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La dictature égyptienne du général Abdel Fattah al-Sissi, soutenue par les États-Unis, a condamné 2443 personnes à mort depuis son arrivée au pouvoir lors d'un coup d'État sanglant en 2013, selon un rapport publié cette semaine par le groupe britannique Reprieve.



Parmi les personnes condamnées à mourir par pendaison, 2008, soit 82 % du total, ont été reconnues coupables d'infractions politiques.
Un index de la peine de mort permettant de suivre l'application de la peine de mort en Égypte et d'identifier les personnes exécutées a été établi jusqu'au 23 septembre 2018, date à laquelle 77 des condamnés à mort dans le couloir de la mort du pays ont été exécutés à la suite d'un procès pénal. Depuis lors, au moins six d'entre eux ont été mis à mort.
Au total, 144 personnes ont été exécutées par le régime égyptien au cours des cinq dernières années. En comparaison, une seule exécution a eu lieu entre la révolution de 2011 qui a renversé la dictature de Hosni Moubarak, soutenue par les États-Unis depuis 30 ans, et le coup d'État du 3 juillet...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Rival citoyen du grand débat national, organisé par le gouvernement pour tenter de répondre à la crise sociale en cours depuis le 17 novembre 2018, le «Vrai débat», lancé par des collectifs de Gilets jaunes, mène depuis plusieurs mois «une contre-offensive» pour recueillir les doléances des citoyens. Son but : élaborer de réelles propositions de loi.


Après une consultation de 33 jours qui a regroupé 45 000 inscrits, vu fleurir 25 000 propositions, et plus d'un million de votes, le «Vrai débat» entre désormais dans sa deuxième phase : des assemblées citoyennes délibératives, qui auront lieu en deux temps et dont la première session aura lieu les 8 et 9 juin dans quatre villes : Avignon, Lille, Marseille et Toulouse.


Si les inscriptions sont toujours ouvertes, plus de 1 500 participants ont déjà confirmé leur présence. «L'idée est d'avoir 50 à 90 personnes par assemblée et si des groupes locaux veulent d'ici là organiser leurs propres assemblées, on est prêts à travailler ensemble», expliquaient les organisateurs qui tenaient une conférence de presse le 24 mai à Paris. Les débats porteront sur quatre thèmes proposés, «mais qui peuvent évoluer» : service...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

«On va saisir le Conseil d'Etat [...] d'ici à peu près quinze jours pour tenter fermement de faire annuler cette hausse», a déclaré le 31 mai sur RTL François Carlier, délégué général de la CLCV, importante association de consommateurs, à propos de l’augmentation des tarifs réglementés de vente (TRV) de l’électricité.
Annoncée depuis des mois, cette hausse de 5,9% au 1er juin a été confirmée dans une décision publiée au Journal officiel le 30 mai. Elle fait suite aux calculs de la Commission de régulation de l'énergie (CRE) qui l'avait proposée dès le mois de février.
En pleine crise des Gilets jaunes et de revendications sur le pouvoir d'achat et les coûts de l'énergie en particulier, le gouvernement avait décidé de retarder de trois mois cette hausse, officiellement pour laisser passer la saison hivernale durant laquelle les ménages consomment le plus d'électricité. On peut aussi facilement imaginer que l’échéance des élections européennes a été prise en compte dans ce calendrier.
Le renchérissement concerne quelque 25 millions de foyers et représentera une hausse de 85 euros par an en moyenne pour un foyer se chauffant à l'électricité. Cette hausse est dénoncée comme «injuste» par les...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Une 24ème personne a été éborgné !!! Par la police à Montpellier le samedi 27 avril. Il s'agit de Dylan. Il a 18 ans…


Depuis le 17 novembre,

5 personnes ont perdu une main,

Une a été amputée d'un testicule,

Deux ont perdu l'odorat

Et une dizaine d'autres ont été mutilées (pieds, gencives, ...)


Est-il normal de perdre une partie de son corps quand on part manifester ?


Est-il normal qu'un pays comme la France qui se déclare partout pays des Droits de l'Homme utilise des armes de guerre contre des civils ?


Des grenades avec TNT qui arrachent nos membres, des balles de LBD à 324km/h qui éclatent nos os et éteignent nos yeux à jamais ?


Ces questions, pour nous, n'en sont plus. Nous sommes les Mutilés pour l'Exemple. L'enfer de nos vies est tel que nous réclamons urgemment Justice et la fin de l'utilisation des armes sublétales.


Rejoignez-nous Dimanche 2 juin pour qu'enfin ces scandales d'État cessent ! STOP !!! Ne laissons pas l'ultra-violence de l'État infuser...

Lire la suite