Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

ANALPHABETISME - Le roi Mohammed VI a remis, ce vendredi 31 mai à Salé, le Prix Mohammed VI de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées dans sa catégorie “masculine” au titre de l’année 2017-2018. Les lauréats sont Ibrahim Houilat de la ville de Dakhla, Younes Yaacoubi et Fouad Hilal de Fès, Abdelhak El Karouani d’Essaouira et Omar Drissi de Larache.

Vendredi dernier, Mohammed VI avait déjà remis le même prix, cette fois aux lauréates de la catégorie féminine. Le programme national de lutte contre l’analphabétisme dans les mosquées, lancé en l’an 2000, ordonne aux mosquées de demeurer ouvertes pour dispenser des cours d’alphabétisation et d’éducation religieuse, civique et sanitaire. Depuis ses débuts, ce programme, aussi accessible sur la station de radio Mohammed VI du Saint Coran et sur le site Web du ministère des Habous et des Affaires islamiques, a bénéficié à plus de 3 millions de personnes.

Le ministère des Habous et des Affaires islamiques a élaboré un plan d’action jusqu’en 2021 visant à porter le nombre des bénéficiaires de ce programme à 4,5 millions de personnes, soit 1,5 million de personnes supplémentaires.
De même, le ministère est également en phase de préparation...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Optimum Marketing group, l’agence de communication fondée par Jalal Hajjou, continue de tisser sa toile. En l’espace d’une décennie, l’entreprise a réussi à s’imposer dans son secteur et se tourne aujourd’hui vers un développement à l’international, notamment en Afrique subsaharienne.   Optimum Marketing group, qu’il a fondé en 2009, multiplie les
...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Capture d'écran/Jawjab TV

PRIX - “Bouchra: une femme”, de Youssef Ziraoui, directeur de Jawjab TV, a été sacré meilleur reportage audiovisuel lors de la 14e cérémonie du Prix Samir Kassir pour la liberté de la presse, le 30 mai à Beyrouth. Décerné par la délégation de l’Union Européenne au Liban, cette distinction récompense chaque année les travaux journalistiques dans les régions MENA et du Golfe. 

C’est dans les jardins du palais Sursock que “Bouchra: une femme” et son réalisateur, Youssef Ziraoui, a reçu le prix décerné par un jury composé de spécialistes du monde des médias et de la littérature. Le reportage vidéo, co-produit par Younes Lazrak, suit le quotidien de Bouchra, une conductrice de bus courageuse à Casablanca et les défis auxquels elle est confrontée en tant que femme exerçant un métier bien souvent réservé aux hommes. 

Ce reportage audiovisuel de quelques minutes s’est distingué parmi les 43 autres visionnés par le jury, qui a du également cette année trancher parmi 76 articles d’opinion et 113 articles d’investigation, précise un communiqué. La cérémonie a été organisée en association avec la Fondation Samir Kassir, en hommage au journaliste libanais éponyme...

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Instagram/Netflix

SERIE - Après la Turquie et la Jordanie, Netflix continue sa conquête de la région MENA. Alors qu’il dévoilera dans quelques jours sa première série en langue arabe, Jinn, le géant américain du streaming annonce sur les réseaux sociaux avoir commencé le développement d’un premier programme original égyptien.

Il s’agit de l’adaptation de la série de romans d’horreur de l’auteur égyptien Ahmed Khaled Tawfik, Ma Waraa Al Tabiaa (ما وراء الطبيعة), une saga de 81 livres, racontant les aventures surnaturelles d’un médecin sarcastique et pragmatique.

La série sera produite conjointement par le producteur de film égyptien Mohammed Hefzy (Sheikh Jackson, Clash, Warda, ...) et son compatriote le réalisateur Amr Salama (Excuse my french, Asmaa, ...). 

Ces derniers avaient déjà précédemment collaboré pour le film Sheikh Jackson, également réalisé par Amr Salama.

� خبر عاجل �
ثالث مسلسلات Netflix الأصلية من الشرق الأوسط وأول عمل مصري سيكون مقتبسًا من سلسلة روايات #ما_وراء_الطبيعة للكاتب الراحل أحمد خالد توفيق. المسلسل سيكون من رؤية المخرج والمنتج التنفيذي عمرو سلامة والمنتج محمد حفظي. pic.twitter.com/5yEOC9Zkwr...

— Netflix MENA (@NetflixMENA)

Lire la suite

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Les candidats des branches scientifiques et techniques se sont chiffrés à 244.776 alors que le nombre des candidats des branches littéraire et originelle a atteint 187.383.

Cette année, ils seront un peu plus nombreux à passer l’examen du baccalauréat. Selon les chiffres du ministère de l’éducation nationale communiqués le jeudi 30 juin, 441.065 candidats dont 48% des filles franchiront les portes des centres d’examen pour tenter de décrocher ce fameux diplôme. Les statistiques du ministère font état d’une hausse de 0,3% par rapport à l’année précédente où ils étaient 440 000 candidats. Pour leur part, les candidats libres se sont chiffrés à 108.767, soit 25% de l’effectif global des candidats.

Le nombre de candidats au Bac international (français et anglais) s’est élevé à 24.979 élèves, contre 18.326 l’année dernière, ce qui représente une hausse de 36%. S’agissant de la répartition par branche, on notera que les candidats des branches scientifiques et techniques se sont chiffrés à 244.776 alors que le nombre des candidats des branches littéraire et originelle a atteint 187 383. Le ministère relève que le nombre des candidats au baccalauréat professionnel a été multiplié par 4 par rapport à la saison scolaire écoulée...

Lire la suite