Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

FESTIVAL DE CANNES - Première femme noire de toute l’histoire du Festival de Cannes à concourir en compétition, la réalisatrice franco-sénégalaise Mati Diop a présenté son long-métrage “Atlantique” jeudi 16 mai. Un drame fantastique dans lequel des migrants disparus en mer viennent hanter ceux et celles qu’ils ont quittés.

Des migrants, on s’est malheureusement habitué aux images des embarcations de fortune parfois sauvées in extremis en pleine mer et aux témoignages bouleversants de ces exilés à leur arrivée sur le sol espagnol, italien ou français. Mais que se passe-t-il pour ceux qu’ils ont laissés, ceux qui sont restés au point de départ de leur périple souvent mortel?

Voilà ce que donne à voir le film “Atlantique” de Mati Diop. Prolongement d’un court-métrage du même nom (mais au pluriel) qui suivait la traversée d’un jeune Sénégalais, la caméra de la réalisatrice reste désormais aux côtés de ceux, ou plutôt de celles, qui doivent continuer de vivre après le départ de leurs êtres chers.

Dans la banlieue de Dakar, Souleiman et d’autres ouvriers d’un chantier qui n’ont plus été payés depuis quatre mois embarquent de nuit à bord d’une pirogue vers l’Espagne dans l’espoir d’une vie meilleure....

Lire la suite