Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

INTERNATIONAL - Le Parlement du Missouri a adopté ce vendredi 17 mai une loi très restrictive sur l’avortement, emboîtant le pas à plusieurs États américains conservateurs, comme l’Alabama ou la Géorgie, qui veulent faire revenir le sujet devant la Cour suprême. Au cours des débats qui ont agité l’assemblée, cette démocrate a lu au micro, une lettre destinée à sa fille de deux ans.

C’est en larmes et en colère que la représentante démocrate, Keri Ingle, a lu à la tribune une lettre à sa fille Hattie. Tandis que son État vient d’interdire l’avortement après la huitième semaine de grossesse, même en cas de viol et d’inceste, la députée démocrate imagine que sa fille se retrouve dans une situation de détresse dont elle n’est pas responsable.

Un texte -qui doit encore être promulgué par le gouverneur républicain, Mike Parson, un farouche opposant au droit à l’avortement- puni désormais d’une peine pouvant aller jusqu’à 15 ans de prison les médecins qui pratiqueraient des avortements après huit semaines. Avec toutefois des exceptions en cas d’urgence médicale.

Revenir sur le droit à l’avortement de 1973

La loi devrait rapidement être invalidée par les tribunaux,...

Lire la suite