Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

NUMÉRIQUE - Après avoir publié, en 2014, un rapport sur l’échec du Plan Maroc Numeric 2013 (MN 2013), la Cour des comptes s’est à nouveau penchée sur la stratégie numérique nationale. Dans un récent rapport publié ce lundi, intitulé “Evaluation des services publics en ligne”, le département de Driss Jettou pointe les failles des services publics en ligne mais reconnait toutefois des avancées notables pour certains d’entre eux.

Si 70% des ménages marocains avaient accès à Internet en 2017, contre 25% en 2010 selon les statistiques de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT), le Maroc ne s’est toujours pas pleinement engagé sur la route du numérique. Pour la Cour des comptes, dans son rapport, le royaume doit améliorer la qualité et renforcer la présence de ses services publics en ligne, quelques années après l’échec du MN 2013. 

Des progrès en matière de services en ligne ont été soulignés par la Cour, notamment dans les domaines des impôts, de la douane, du commerce extérieur et de la conservation foncière. Toutefois, l’institution a examiné la disponibilité en ligne et la maturité des principaux services, ainsi que les aspects de la gouvernance, de la communication...

Lire la suite