Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le Maroc fait partie des 25 premiers pays qui ont réussi à renverser la déforestation. Quant à la dégradation des zones humides, le pays est passé de 5 à 24 zones classées sites Ramsar.

Il n’est pas seulement question de célébrer la journée internationale de la biodiversité mais d’inciter, selon Nezha El Ouafi, les citoyens, le secteur privé et la société civile à «s’approprier» cette notion. Un appel qu’elle a lancé mercredi à Rabat lors de la célébration, en collaboration avec la GIZ et d’autres partenaires, de cette journée qui coïncide avec le 22 mai de chaque année. Pour la secrétaire d’Etat chargée du développement durable, cette appropriation doit être faite pour «un projet de développement durable au Maroc».

Aussi, la biodiversité est, selon ses dires, liée à la problématique de développement. Mme El Ouafi évoque également le rapport international consacré par l’ONU à la biodiversité qui attire l’attention sur une situation alarmante. « Au Maroc, nous travaillons sur un débat avec le secteur privé et la société civile pour une loi-cadre sur la biodiversité», ajoute-t-elle. Mieux encore, son département travaille, comme elle le précise, sur des « projets pratiques » avec...

Lire la suite