Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
«L’amour de la patrie au lieu des Marocains voleurs», le slogan que l’ancien candidat du Parti de la liberté autrichien (FPÖ) avait lancé lors des élections municipales de la ville d’Innsbruck en avril 2012, lui a coûté la somme de 14.400 euros et des protestations de tous bords.
Même après avoir retiré les affiches et s’être  excusé auprès des Marocains et même si l’ambassadeur marocain à Vienne a classé l’affaire, le juge Höfle l’a quand même condamné, parce que, selon lui, August Penz a bafoué la dignité de tout un peuple et pas seulement celle du petit groupe de Marocains d’Innsbruck.
Cette affaire reste loin d’être classée, comme l’a souhaité l’ambassade marocaine, car la défense et le procureur de la république ont affirmé vouloir poursuivre ce procès dans d’autres instances.
Après avoir obtenu gain de cause, les ressortissants marocains en Autriche sont mécontents de l’attitude de la diplomatie marocaine, qui s’est retirée de ce dossier les laissant sans aucun soutien.
...