Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

INTERNATIONAL - L’offensive anti-avortement se poursuit aux États-Unis. Mercredi 29 mai, la Louisiane a adopté une loi interdisant l’IVG dès que les battements de coeur du foetus peuvent être détectés, soit à la sixième semaine de grossesse. Et à une large majorité (79 contre 23).  

Comme le soulignent nos confrères du HuffPost américain, cette nouvelle législation provoque l’indignation sur place, dans la mesure où de nombreuses femmes découvrent leur grossesse après ce délai. Il revient désormais au gouverneur démocrate, John Bel Edwards, d’apposer sa signature à ce texte afin qu’il entre en vigueur. Ce qu’il fera, a-t-il indiqué. Dans un communiqué diffusé dans la foulée, ce dernier a rappelé ses convictions “pro-vie”. 

My statement on the passage of SB 184 following final passage by the Louisiana Legislature. #lalege#lagovpic.twitter.com/SxadrmuUTC

— John Bel Edwards (@LouisianaGov) May 29, 2019

Le texte prévoit de punir les médecins qui pratiqueraient une IVG après le premier battement du coeur, avec des peines qui vont de 1000 dollars à deux ans d’emprisonnement. Et aucune exception ne sera faite en cas de viol ou d’inceste. 

À noter que...

Lire la suite