Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Le Complexe sportif Mohammed V à Casablanca sera, ce dimanche à partir de 15h30, à l’heure du 114ème derby entre le WAC et le Raja. Une explication au sommet qui entre dans le cadre de la 26ème journée du Championnat Pro Elite 1.
Pour ce show, toutes les mesures  sécuritaires ont été prises afin qu’il se déroule dans de bonnes conditions. D’ailleurs, le Comité dirigeant du WAC a jugé bon de limiter le nombre de billets à 47.000, ce qui doit aider les organisateurs à gérer le flux des spectateurs dans le stade.
Au sujet de la billetterie et à 72 heures du coup d’envoi de cette confrontation, les tickets ne trouvaient pas preneurs. Apparemment l’appel au boycott lancé depuis quelques jours a eu écho auprès des supporteurs wydadis.
Une explication donc entre deux formations dont l’une tourne à plein régime et l’autre cumule les contre- performances ces derniers temps. Le WAC, dans une mauvaise passe, peine à se relancer et voit désormais ses chances en championnat quasiment anéanties et compromises à un pourcentage élevé en Coupe de la CAF après la défaite par 2 à 0 au match aller à Maputo contre les Mozambicains de Liga Muçulmana.
L’ambiance est bien loin d’être bon enfant dans la demeure wydadie, d’autant plus que le « je t’aime moi non plus » entre le président El Akram et le coach Zaki a repris tous ses droits. Sans omettre la crise qui secoue le club, avec cette histoire de primes non payées et ces forfaits forcés ou voulus de certains joueurs. Résultat des courses : des Rouges au pied du mur.
Si le côté court est pour le Wydad, le Raja, ce serait le côté jardin. La baisse de régime n’a pas duré longtemps pour que les Verts se ressaisissent de plus belle, alignant deux succès contre l’OCK à Khouribga et le MAS à Casablanca, des victoires qui ont vite dissipé les discordes naissantes et surtout permis de remotiver un groupe qui avait commencé à douter.
Sur le papier, la logique veut que le Raja, leader du concours avec 55 unités au compteur, bénéficie des faveurs des pronostics. Sauf qu’il s’agit d’un derby, genre de match où l’enjeu a souvent porté un sacré coup à la qualité du jeu. Les Wydadis, auxquels l’on a promis de recevoir leurs primes de la Coupe de la CAF au lendemain de ce choc, ne manqueront pas de jouer à fond leur chance. Un résultat positif est susceptible de calmer la tempête, alors qu’une déconvenue fera tomber des têtes.
Pour rappel, c’est le Raja qui mène au nombre de victoires lors des précédents derbies. Les Verts s’étaient imposés 34 fois, contre 27 pour le Wydad, alors que le match nul à prévalu à 52 reprises. A qui reviendra le dernier mot pour ce 114ème face-à-face qui sera sifflé par Bouchaib Lahrach?
A signaler en dernier lieu que la suspension de Rachid Daoudi, entraîneur-adjoint du WAC, a été revue à la baisse. Elle a été ramenée à trois matches au lieu de six et il sera privé évidemment du banc de touche lors de ce derby.
...