Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Pourquoi l’attaque possible des États-Unis et de la France contre la petite Syrie exsangue et pourquoi ce bruit de bottes qui retentit encore une fois à nos portes? Tout simplement parce qu’elle a échoué l’agression militaire exaltée depuis deux années contre la Syrie martyrisée visant à faire tomber Bachar al-Assad et son clan afin de placer sur l...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Il semble que le coup d'État militaire en Égypte soit entré dans sa seconde phase. Les forces de sécurité affiliées au Général Abdel Fattah al-Sisi, commandant en chef des forces armées égyptiennes, a commencé à lancer des attaques graduelles visant à renverser le mouvement Hamas dans la Bande de Gaza, soutenu par l'incitation des médias pro-Sisi. ...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
De hauts diplomates se prononcent contre la logique qui conduit aujourd’hui les Occidentaux à envisager de bombarder la Syrie. A la guerre, ils opposent la négociation.
Appel pour la paix en Syrie
Les bruits de bottes se font entendre une nouvelle fois au Moyen-Orient, avec la possibilité d’une attaque imminente sur la Syrie, suite aux allégations d’usage d’armes c...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
La victoire du FIS aux élections législatives du 26 décembre 1991 en Algérie a été saluée avec ferveur par le commandant Abdessalem Djelloud, qui s’est dit persuadé du succès des islamistes dans toute consultation libre organisée dans le monde arabe.
De l’Algérie de Nezzar à l’Egypte de Sissi: Le même refus de la démocratie au nom des alibis anti-islamiste et féministe
Ces propos valurent au numéro 2 libyen d’être mis en résidence surveillée jusqu’en 2011,...

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Syrie : Maintenant ou plus tard, l’intervention américaine aura lieu
Pendant que nous sommes encore tous sonnés par tant de mensonges, et que certains cherchent encore à prouver le false flag, l’Occident est déjà à l’étape d’après. Pour Washington Londres et Paris, la cause est entendue. Ils n’en sont plus là depuis longtemps. Ils en sont à : quand faut-il y aller. Avec ou sans les autres, ils iront finaliser...