Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Pendant que l’émotion est vive en France, l’occupant israélien en profite pour mettre les bouchées doubles

En ces temps de surenchère sécuritaire, sans sécurité pour la plus grande partie des peuples du monde, nous rappelons la phrase de Benjamin Franklin qui disait : « Un peuple qui est prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’un ni l’autre, et en général il perd les deux ».

 

Pendant que l’émotion est vive en France, l’occupant israélien en profite pour mettre les bouchées doubles en termes de colonisation et de persécution des Palestiniens. Le gouvernement d’extrême droite a délivré un permis de tuer à l’ensemble de sa population juive et renforcé les mesures pour bâillonner tous les autres, dont une nouvelle loi autorisant l’emprisonnement d’enfants en dessous de l’âge de 14 ans, et visant les citoyens israéliens d’origine palestinienne qui oseraient afficher leur solidarité avec les jeunes Palestiniens sous occupation, dont l’exaspération est à son comble.

 

Plus que jamais la société civile palestinienne nous demande d’amplifier la campagne de boycott de l’occupant israélien, sous toutes ses formes.

Personne ne peut nous contraindre à acheter les produits des criminels de guerre.

Et il est également de notre devoir de refuser toutes les manifestations au travers desquelles cet Etat essaie de blanchir ses crimes.

 

Nous vous avons informé de la programmation à l’Opera de Paris, en janvier prochain, de la troupe de danse Batsheva, financée par Israël et qualifiée de "meilleur ambassadeur israélien à l’étranger ». 

Nous demandons au Directeur de l’Opéra d’annuler ce spectacle, car il est non seulement un encouragement à l’occupation et à la colonisation, mais aussi au boycott de l’art et de la culture palestiniennes par Israël.

 

Ainsi, nous apprenons aujourd’hui qu’israël veut fermer le seul théâtre palestinien ‘Al Hakawati » qui reste à Jérusalem:

http://www.europalestine.com/spip.php?article11282

 

Les artistes palestiniens sont chaque jour brimés par l’occupant, enfermés, empêchés de circuler, privés de moyens d’exercer et de montrer leur art en Palestine comme à l’étranger.

 

Nous avons commencé la publication (en Français, en Anglais et également en Arabe) d’une série de témoignages de leur part, qu’ils vivent à Gaza, en Cisjordanie ou à l’étranger, qu’ils soient peintres, sculpteurs, photographes, musiciens, danseurs ou réalisateurs de films.

 

En ce jour de solidarité internationale avec le peuple palestinien, nous vous demandons de leur rendre un grand service, en lisant et en faisant circuler leurs textes et les illustrations de leur travail artistique, le plus largement possible autour de vous.

Il s'agit de montrer que les talents ne manquent pas dans ce domaine en Palestine, mais qu’ils sont étouffés par l’occupation, et par ceux qui collaborent avec Israël dans nos pays.

 

Les trois premiers témoignages sont disponibles ici :

http://www.europalestine.com/spip.php?article11195

http://www.europalestine.com/spip.php?article11230

http://www.europalestine.com/spip.php?article11276

 

D’autres vont êtres publiés sur notre site http://www.europalestine.com dans les jours qui viennent.

 
image

 

Merci de votre aide et aussi de transmettre ces témoignages à la direction de l’Opéra de Paris pour qu’elle sache qui "mélange la culture et la politique" :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. et Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Amicalement,

CAPJPO-EuroPalestine

 

*****************************************

ENGLISH TEXT : Translated by Richard Lightbown

 

Dear Friends, 

 

In these times of state security overbidding, where the great majority of the people of the world lack security, we recall the phrase of Benjamin Franklin who said ‘A people which is ready to sacrifice some liberty for some security does not deserve one or the other, and usually loses both’.

While emotions are high in France, the Israeli occupier is taking the opportunity to rapidly exacerbate its colonisation and persecution of the Palestinians. The extreme right government has given a licence to kill to its entire Jewish population and added legislation to censor all the rest. This includes a new law authorising the imprisonment of children under the age of 14 years, and targeting Israeli citizens of Palestinian origin who dare to declare solidarity with young Palestinians under occupation, whose frustration is at its peak.

 

More than ever Palestinian civil society calls on us to increase the boycott campaign, in all its forms, against the Israeli occupier. No one can force us to buy the products of war criminals. Equally, it is our duty to reject all means by which this state seeks to whitewash its crimes. 

 

We have already notified you of the booking at the Paris Opera next January of The Batsheva dance company financed by Israel and described as “the best Israeli foreign ambassador”. We call on the Director of the Opera to cancel this show, because it is not only encourages the occupation and colonization, but also Israel’s boycott of Palestinian art and culture.

 

We have just heard today that Israel wants to close Al Hakawati the only Palestinian theatre remaining in Jerusalem: http://www.europalestine.com/spip.php?article11282

 

Palestinian artists are bullied everyday by the occupier, they are closed down, denied freedom of movement and deprived of the means to exercise their art in Palestine and overseas.

 

We have started publication (in French, English and also in Arabic) of a series of testimonies from artists who live in Gaza, the West Bank or in the diaspora, including painters, photographers, musicians dancers and filmmakers.

 

On this international day of solidarity with the Palestinian people, we ask you to give them your full support by reading and distributing their texts and the illustrations of their artistic works to the widest possible audience. We must show that talent is not lacking in these disciplines in Palestine, but that they are suffocated by the occupation and by those in our own countries who collaborate with Israel.

 

The first three testimonies are available here:

http://www.europalestine.com/spip.php?article11195

http://www.europalestine.com/spip.php?article11230

http://www.europalestine.com/spip.php?article11276

 

Others are going to be published on our website http://www.europalestine.com  in the days to come. 

 

Thank you for your support, and please send your reactions to the management of the Paris Opera so that it knows who ‘mixes culture and politics’: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. and Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

Sincerely,

CAPJO-EuroPalestine


Alter Info l'Information Alternative