Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
Création d'un arc artificiel sunnite-shiite, berbère-arabe, pour permettre la recomposition de tout le monde Musulman selon le plan sioniste Oded Ynon de balkanisation selon les critères, sectaires, ethniques, tribaux et sociaux-culturels
Le plan sioniste en cours dans le monde musulman
Israel a déclenché au mois de Juillet 2013 sa dernière phase d'extension en Egypte, Liban, Jordanie, Iraq, Syrie, Tunisie, Algérie, Libye, Pakistan, Kashmir, Inde que les talmudistes appellent la fin de l'exil et le début du règne d'Israel sur le monde.

Le vice-ministre de la défense saoudien a été limogé par Bandar Sultan qui a pris la tête de l'Arabie Saoudite de facto. C'est un agent sioniste britannique du MI6. Bandar Sultan avec l'aide des Emirats, le traitre Abbas, Dahlan et l'agent israélite impérial al Sissi ont mené le coup d'état au Caire pour protéger Israel sur le front ouest pendant que Tel Aviv renforce ses positions sur le très riche en eau et hydrocarbures Golan syrien. La raison du limogeage est directement lié à la menace stratégique des missiles à têtes nucléaires pakistanais que Morsy avait accepté de positionner en Egypte pour neutraliser Israel. Le Pakistan ayant clairement affirmé que ses missiles seraient mis en action si une guerre non conventionnelle éclatait. La résistance Afghane a immédiatement intensifié ses frappes sur l'OTAN, les américains et anglais et rompu toute discussion après le coup d'état du Caire, déstabilisant le front Sud-Est. Tel Aviv répondant en poussant ses réseaux au Pakistan et en Inde à une guerre qui pourrait être nucléaire, au sujet du Kashmir. C'est le seul moyen que Tel Aviv a pour le moment, les chinois et les pakistanais sont chargés de neutraliser l'Inde et ses réseaux sionistes qui sont au pouvoir pour le moment. L'Arabie Saoudite connait une déstabilisation intérieure et extérieure combinée car Bandar a déjà échoué, ce qui est clairement le cas au Caire, à Gaza, Moscou, Damas, Tunis et Alger. L'annonce officielle de la mort du roi saoudien devrait démasquer encore plus les ennemis intérieur et extérieur des Musulmans, une guerre entre Arabes sunnites et shiites sera fatale aux pauvres ignorants tombés dans le piège des al saoud et du clergé iranien, qui sont les deux faces d'une même pièce. La Résistance Islamique tente d'unifier tous les fronts, la chute des al saouds programmée par Tel Aviv qui tente de mener un blitzkrieg sur les champs gaziers et pétrolifères de tout le Moyen Orient est prévue.

Israel et les moukhabarates égyptiens vont faire un usage massif de la voiture piégée sur le modèle iraquien, dans toutes les grandes villes égyptiennes. Les "frères Musulmans" et tous les partis se revendiquant de l'Islaam, dont le parti Nour, seront éliminés et Netanyahu-Sissi auront réussi leur coup à la mode française lors du coup d'état de 1992 en Algérie. Les coups d'état algérien et égyptien sont le fait des israélites locaux alliés à leurs tutelles coloniales anglo-saxonne ou française, dont le but est de protéger Israel et ses intérêts dans le monde Musulman et empêcher qu'une force Musulmane ne s'organise pour libérer les terres d'Islaam occupées par les israélites de Washington et d'Europe.

Le « Plan Yinon », datant de 1982, a pour objectif de créer de mini-Etats antagonistes au sein du monde arabe. Il est issu d'un article d'Oded Yinon, fonctionnaire du ministère israélien des Affaires étrangères, qui, à l’automne 1982, soit quelques mois après l’invasion israélienne du Liban, écrit un article intitulé : « Stratégie pour Israël dans les années 80 » publié dans la Revue d’Études Palestiniennes par Israël Shahak et paru dans Kivunim (Orientations), n° 14, février 1982 (Revue publiée par le Département de l’Organisation Sioniste mondiale, Jérusalem) . Ce plan sera également mis en lumière dans le rapport « A Clean Break ». (Wikipédia)




Alter Info l'Information Alternative