Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Erdogan ou comment embellir la laïcité

La victoire du parti de Erdogan aux municipales en Turquie le 30/03/2014 a suscité une joie de ses partisans. Cette joie met en exergue la confusion qui règne chez certains à propos des critères de jugement.
Oui, Erdogan a combattu en partie la corruption en Turquie et sa politique a permis au d'augmenter le revenu moyen par habitant. On ne peut pas nier l'avancé économique en Turquie. Mais, il convient de préciser que l'économie turque fonctionne avec l'usure.
Cependant, toutes les avancés qui provoquent la joie de ses partisans ont été effectués au sein d'un système laïque que Erdogan lui même légitime. Lors de sa visite en Égypte en Septembre 2011, il déclara « qu’un musulman pieux pouvait parfaitement gouverner un État laïque[1].». Et juste après cette visite, il alla prêcher de nouveau la laïcité en Tunisie en déclarant : « La Tunisie démontrera au monde entier, à l’instar de la Turquie, qu’islam, démocratie et laïcité ne sont pas incompatibles, et que la laïcité de l’État constitue un garant de la liberté du culte[2].»
La réussite de Erdogan au sein de ce système laïque n'est pas une réussite sur le plan de la Loi islamique. Le premier ministre turc embellit le système laïque et le présente comme un régime compatible avec l'islam. Les musulmans influencés par sa propagande laïque, éprouvent de la joie pour quelques avancés. Et au lieu d'agir pour mettre fin à ce système et le remplacer par un état islamique, les voilà qui se contentent de la vie laïque et prolongent la durée de ce système illicite.
Et il n'est pas surmenant de voir bon nombre de laïques en Turquie soutenir Erdogan car il ne remet pas en cause l’État laïque qu'a fondé Mustapha Kemal. Les changements entrepris par Erdogan comme le port du voile islamique ne sont que des libertés individuelles qui permettent la laïcité.

Il est impératif que les musulmans jugent les régimes politiques selon l'islam en approuvant ce que Dieu approuve et en détestant ce que Dieu déteste. Ils doivent être des personnalités islamiques qui jugent les événements selon le licite et l'illicite. L'islam doit fixer leur vision du monde pour qu'ils cessent de contribuer à prolonger la durée de vie des régimes laïques.
« N'affublez point la vérité des habits de mensonges. Ne cachez pas sciemment la vérité. » [Coran 2/42]
"[…] le livre[le Coran] et le pouvoir se sépareront. Ne vous séparez pas du livre. Il y aura au-dessus de vous des dirigeants (emirs) qui se permettront ce qu'ils ne vous permettront pas. Si vous leur désobéissez, ils vous tueront, et si vous leur obéissez, ils vous égareront. Nous demandons : Ô Messager de Dieu, que faire alors? Le Prophète sa'ws répondit : Comme les compagnons de Jésus Ibn Mariam ont agit. Ils ont été découpés par des scies, et portés sur le bois. Une mort dans l'obéissance est meilleure qu'une vie dans la désobéissance à Dieu". (Rapporté par at-Tabarani)


le 01/04/2014

Farîd al-Qayrawânî


[1] http://ovipot.hypotheses.org/6603
[2] http://www.leaders.com.tn/article/erdogan-la-tunisie-comme-la-turquie-peut-demontrer-qu-islam-democratie-et-laicite-ne-sont-pas-incompatibles?id=6345

Alter Info l'Information Alternative