Attentat du Bataclan : l’incroyable mensonge de la police INFO PANAMZA. Le rapport officiel de l’enquête relative aux attentats du 13 novembre contient une stupéfiante contre-vérité. Décryptage.  

Le Figaro fanfaronne.

En Une de son édition du lundi 28 décembre, le journal fait savoir qu’il est “en mesure de dévoiler l’enquête” sur les attentats de Paris qui fut conduite “par la sous-direction antiterroriste, la brigade criminelle de Paris et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI)”.

unefigaro281215

En page 2 et 3, un foisonnement de détails inédits est ainsi etalé.

Exemple : après avoir déclaré “agir au nom de l’islam et de Daech”, l’un des terroristes serait allé –“comme dans une scène d’épouvante”- au xylophone pour jouer” avec un “rire sadique”.

Autre illustration : d’après Le Figaro, les terroristes auraient saisi les smartphones des otages afin d’accéder à Internet –“en vain, faute de réseau”.

extraitfigaro

C’est un mensonge : dès le soir des attentats, plusieurs spectateurs –tel Benjamin Cazenoves ( à 23h ) – avaient communiqué en direct, via Facebook ou Twitter, depuis la salle du Bataclan.

cazenoves

Le 17 novembre, le site Slate publiait le long témoignage de Benoît, bloqué au Bataclan durant trois heures. Extraits : 

À ce moment, nous restons persuadés que les tueurs vont nous suivre pour nous exécuter dans cet appartement qui n’est que le troisième étage du Bataclan.

Tout le monde est au sol, portables à la main, tentant de donner des nouvelles. D’autres essayent d’en prendre.

Les lumières ne proviennent que de la cinquantaine de smartphones, la plupart avec ce bandeau bleu qui caractérise Facebook ou Twitter.

Contrairement à ce qu’affirme le rapport d’enquête “dévoilé” par Le Figaro, Internet était bien accessible -tout au long de soirée du 13 novembre- dans la salle du Bataclan.

Mais au fait…

Qui sont les deux heureux bénéficiaires des confidences policières à l’origine du papier? 

Christophe Cornevin et Paule Gonzalès sont les rédacteurs attitrés des articles du Figaro mêlant police, justice, prison… et “islam radical”. Rappelons ici que la rédaction salariée par le marchand d’armes Serge Dassault et subventionnée par l’État exprime régulièrement une propension irrésistible à la désinformation islamophobe.

Cornevin constitue d’ailleurs l’incarnation de ce que les Anglo-Saxons nomment avec dédain le reporter “embedded”, à savoir “au lit” avec les forces de l’ordre.

En 2015, l’homme a ainsi suivi durant six mois les policiers du renseignement territorial dans leur traque supposée du délinquant-en-voie-de-radicalisation-djihadiste. Auprès d’un collègue l’interrogeant dans la vidéo ci-dessous (publiée le 6 novembre), Cornevin s’était vanté de “ne pas trahir les services de renseignement” après avoir bénéficié du “feu vert” de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur particulièrement dévoué envers le Crif et la franc-maçonnerie du Grand Orient de France.

Nulle surprise à ce qu’un tel “journaliste” –qui relaya sans sourciller la thèse officielle d’un problème de “prostate” dans l’affaire de la bombe factice du vol Air France – ne souligne pas cette étrange contre-vérité policière à propos de la communication extérieure des terroristes du Bataclan.

 

 
HICHAM HAMZA

Bonus : pour en savoir plus sur l’affaire du 13-Novembre, consultez le dossier de Panamza.

Panamza sur le terrain (14.11.15)

Le Bataclan, vendu le 11 septembre par son détenteur parti en Israël (15.11.15)

Attentats de Paris : la haine islamophobe du député socialiste Malek Boutih (16.11.15)

“Je suis en sécurité”: l’outil de Facebook a été développé par un Israélien issu du renseignement militaire (17.11.15)

 

 

Des «officiels juifs» prévenus le matin des attentats? Un média israélien censure sa propre info (18.11.15)

Attentats de Paris : qui a prévenu Éric de Rothschild ? (19.11.15)

Quand Fourest pointe du doigt les Français musulmans d’origine «arabe» (20.11.15)

2 semaines avant les attentats, le patron des services secrets français était humilié par un va-t-en-guerre israélien (21.11.15)

Le “djihadiste” Salah Abdeslam était gay-friendly (24.11.15)

“Le Juif n’est pas là” : l’étrange SMS reçu par un complice présumé des terroristes (24.11.15)

Attentats : pourquoi la police a-t-elle “crypté” la videosurveillance d’une fusillade? (25.11.15)

Attentats : le présumé “passeur d’armes” du Monténégro est un chrétien orthodoxe (25.11.15)

Terrorisme : le nouveau “spécialiste” d’I-Télé est un ex-espion de la DGSE passé par un kibboutz (25.11.15)

Découvrez le fanatique rabbin suivi par le co-responsable du Bataclan (26.11.15)

Assaut de Saint-Denis : le patron du Raid s’est inspiré de ses «amis israéliens» (26.11.15)

La première chanteuse de l’hommage aux victimes des attentats est une Franco-Israélienne (27.11.15)

Attentats : quand la police scientifique fume et mâche du chewing-gum sur une scène de crime (28.11.15)

 

 

Attentats : la revendication de Daesh a été “divulguée” par un groupe israélo-américain (01.12.15)

L’homme chargé de mettre en place l’état d’urgence est un proche de la mouvance sioniste (02.12.15)

“Coïncidence” : TF1 et M6 accompagnaient des pompiers situés à 5 minutes des attentats (03.12.15)

Attentats : la simulation du 13 novembre prévoyait 3 commandos de terroristes (05.12.15)

Ceinture explosive de Montrouge : les démineurs ont effacé les empreintes (06.12.15)

Attentat du Bataclan : un terroriste était sur place avant l’attaque (06.12.15)

La police anti-terroriste rend hommage à une idole détruite par le prophète Mohammed (07.12.15)

Terroristes du Bataclan : où est passé le “blond” ? (09.12.15)

“C’est qui, ce barbu?” : quand l’islamophobie policière tourne au sketch (12.12.15)

 

 

Attentats de Paris : Wikileaks évoque un ex-militaire israélien, la presse française se tait (12.12.15)

Attentats de Paris : une kalachnikov provient d’une famille “totalement dévouée” à Israël (13.12.15)

Carnage au Bataclan : la photo-choc a été diffusée depuis Jérusalem (15.12.15)

Un couple israélien affirme avoir échappé de justesse aux attentats du 13 novembre (18.12.15)

Salah Abdeslam veut “venger” son frère et semble “très remonté contre les juifs” (24.12.15)

Cet article vous a intéressé?

Soutenez le journalisme d’investigation  de Panamza, la gazette de l’info subversive ! 

Rejoignez les followers de Facebook  /Twitter /Youtube  

ET contribuez personnellement  au développement fulgurant du site : faites un don ici pour consolider ce média indépendant !


Alter Info l’Information Alternative

Laissez un commentaire

In response to:

Attentat du Bataclan : l’incroyable mensonge de la police

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*