Les tenants de la social-démocratie comme de la gauche radicale ont nettement reculé au parlement européen. Au-delà de ces pertes chiffrées, aucune voie stratégique ne s’impose avec évidence, tandis que les Verts gagnent en puissance et que le deuil des espoirs autrefois portés par Syriza n’est pas encore consommé….

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

Au Parlement européen, des gauches déconfites et traversées de contradictions

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*