La colère des parents d’élèves de l’école primaire 19-Mars 1962 de la cité 1000-Logements d’Ihaddaden est montée d’un cran ce mardi. Ces derniers, qui ont décidé de ne pas envoyer leurs enfants à l’école, ont organisé un rassemblement devant l’établissement. Une assemblée générale a été organisée sur les lieux.

Le président de l’Association des parents d’élèves et quelques parents se sont exprimés et ont rappelé les différents problèmes auxquels est confronté l’établissement depuis de très longues années, critiquant ainsi les autorités locales ayant présidé aux destinées de l’APC mais aussi de la direction de l’éducation. L’assemblée générale a été tenue en présence du vice-président de l’APC chargé de l’éducation et de la culture, qui s’est engagé à suivre le dossier et à régler les problèmes de l’établissement au cours des vacances scolaires prochaines pour ce qui est des grands ouvrages. Il s’est engagé aussi à apporter des réponses urgentes concernant certains points.

Murs lézardés, toits non étanches, infiltrations des eaux pluviales, cour et mur de clôture délabrés, sanitaires vétustes et insalubres, décharge et dépotoirs d’ordures à proximité de l’école, portail d’entrée pouvant à tout moment tomber sur les élèves, en sus des travaux d’entretien…

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

Béjaia : La grogne des parents d’élèves

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*