ARGENTINE – La légalisation de l’IVG en Argentine a échoué de justesse en 2018, mais les militantes argentines n’ont pas renoncé pour autant: une nouvelle proposition de loi a été déposée mardi 28 mai au Parlement.

“Il ne s’agit pas seulement de reprendre l’offensive pour le droit à l’avortement, il s’agit de faire pression pour que chaque candidat se prononce clairement”, plaide Victoria Tesoriero, dirigeante de la “Campagne pour le droit à l’avortement”.

Lors du dépôt de la proposition de loi, la députée de gauche Victoria Donda a dit qu’elle tablait sur un vote de la chambre des députés cette année. Bousculé par la campagne électorale, l’agenda parlementaire ne permettra probablement pas au Sénat de se prononcer en 2019.

Mardi, plusieurs heures avant le dépôt du texte, des dizaine de milliers de jeunes femmes brandissant des foulards verts, signe de ralliement à la cause pro-IVG, se sont mobilisées devant le Congrès, comme le montre notre vidéo en tête d’article. C’est là que sera examinée la proposition présentée par 15 députés des principaux partis politiques. 

“On ne doit pas baisser la garde, la lutte continue”, lance Natalia Eraza, une infirmière de 28…

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

En Argentine, la “marée verte” se poursuit en faveur de l’avortement

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*