L’hôpital européen Georges-Pompidou est visé par une plainte pour «homicide involontaire», «non-assistance à personne en danger» et «faux et usage de faux». L’établissement parisien a dissimulé les circonstances du décès d’un patient, dû à une prise en charge trop tardive. Après avoir reconnu les dysfonctionnements, l’AP-HP tente aujourd’hui de défendre une version contredite par les documents dont Mediapart publie des extraits. …

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

Hôpital Georges-Pompidou: une mort, une plainte et les mensonges de l’AP-HP

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*