La défense d’Omar Raddad souhaite faire valoir l’appréciation d’interprétations nouvelles sur les traces d’ADN retrouvées sur la scène du crime et ignorées par la justice. L’avocate du jardinier marocain, Sylvie Noachovitch, devrait les porter à la connaissance du procureur d’Aix-en-Provence le 18 juin. Vingt-huit ans après, le flou autour du meurtre de Ghislaine Marchal persiste….

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

L’ouverture d’un procès en révision d’Omar Raddad pourrait se jouer le 18 juin

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*