Les services de protection civile de Tanger, dans le nord du Maroc, ont récupéré quatre autres corps et en ont sauvé sept autres dans l’atelier clandestin de textile qui avait été inondé ce matin, le 8 février.

Le bilan de l’incident tragique est passé à 28 morts au moment de la rédaction de cet article, tandis que le nombre total de travailleurs secourus a atteint 17 personnes.

Les autorités sanitaires ont transféré tous les sauvés à l’hôpital local pour des soins médicaux.

L’incident tragique s’est produit après qu’une inondation a provoqué un court-circuit dans une unité industrielle illégale, hébergée dans un garage souterrain dans un quartier résidentiel.

Le court-circuit, combiné à la crue, a conduit toutes les victimes à mourir d’électrocution, selon les premières investigations. Certains des survivants, quant à eux, sont restés piégés dans l’atelier inondé pendant plusieurs heures.

La tragédie a choqué les citoyens et les résidents du pays, conduisant beaucoup à condamner le manque de mesures de sécurité dans l’atelier de misère textile et son statut illégal.

Les autorités de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont affirmé qu’elles n’étaient pas au courant de l’existence d’une unité industrielle dans la zone résidentielle.

Cependant, plusieurs témoins résidant à proximité de l’atelier ont déclaré aux médias locaux que l’unité de production fonctionnait depuis plusieurs années et que tous les habitants du quartier connaissaient son existence.

Plus tôt dans la journée, les services de sécurité ont arrêté le propriétaire de l’atelier de misère pour l’interroger. De nombreux Marocains exhortent le parquet à l’inculper de négligence criminelle. L’enquête, quant à elle, est toujours en cours pour déterminer toutes les causes de l’incident.

L’incident s’est produit alors que plusieurs quartiers de Tanger étaient témoins d’ inondations . Plusieurs photos et vidéos partagées sur les réseaux sociaux ont documenté la situation, montrant des voitures submergées par les eaux.

Laissez un commentaire

In response to:

Le bilan de la tragédie des ateliers clandestins de Tanger s’élève à 28 morts

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*