Rabat – La vice-ministre en charge des Marocains résidant à l’étranger, Nezha El Ouafi, a annoncé le lancement d’une plateforme en ligne destinée à améliorer les services administratifs de la diaspora marocaine.

La plateforme permettra aux Marocains résidant à l’étranger d’accéder à de nombreux services, notamment ceux liés au renouvellement de passeport, au paiement des impôts et à l’état civil.

S’exprimant lors d’une séance de questions orales au Parlement le 8 février, El Ouafi a annoncé que la plateforme est prête et qu’elle sera mise à la disposition de toutes les ambassades nationales.

Elle a déclaré que cette initiative était la première du genre et que de nombreuses institutions nationales avaient contribué à son succès.

El Ouafi a également souligné qu’un réseau de plus de 600 avocats offrira à la diaspora marocaine son assistance payée par le gouvernement pour les questions juridiques. Elle a également noté que le ministère a mis en place un centre d’appels dont la fonction principale est de rediriger les appels vers les ambassades et consulats marocains. Le centre peut recevoir jusqu’à 8 000 appels par jour.

Faisant allusion à l’événement qui a eu lieu à Las Palmas , où des centaines d’Espagnols ont protesté contre le nombre croissant d’immigrants marocains, le responsable marocain a souligné que plus de 108 ambassades et 50 consulats travaillent en permanence pour proposer des solutions innovantes aux problèmes des Marocains vivant à l’étranger.

La plateforme numérique, qui devrait être disponible dans les semaines à venir, s’inscrit dans les efforts du ministère pour numériser ses services, a souligné El Ouafi. Le site Internet servira également de suivi de la plateforme en ligne «Bladifqalbi» que le ministère a lancée le 25 janvier.

«Bladifqalbi» vise à renforcer la communication entre le gouvernement et les Marocains vivant à l’étranger. Il cherche également à servir d’espace de suggestions, ainsi que de partage d’idées et d’expériences pour maintenir ou renforcer l’attachement de la diaspora marocaine au Maroc. Les initiatives gouvernementales interviennent alors que les autorités reconnaissent les contributions cruciales de la diaspora à l’économie marocaine.

Le rapport 2019 de la Banque mondiale sur les migrations et les envois de fonds, qui indique que les envois de fonds des Marocains vivant à l’étranger ont contribué au produit intérieur brut (PIB) du Maroc de 6,2% en 2018.

Plus récemment, les Marocains vivant à l’étranger ont augmenté de 4% leurs transferts financiers vers le Maroc au plus fort de la pandémie COVID-19 tout au long de 2020, selon les statistiques du gouvernement marocain. Pour El Ouafi, cette augmentation des envois de fonds lors d’une crise sanitaire sans précédent met en évidence l’engagement de la diaspora en faveur de la solidarité nationale et de la prospérité.

Laissez un commentaire

In response to:

Le Maroc lance une plateforme en ligne pour améliorer les services de la diaspora marocaine

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*