Dans la foulée des appréhensions liées au moment populiste que vivent les démocraties libérales, une parole scientifique et éditoriale s’autorise à afficher ouvertement son inquiétude, voire sa défiance, vis-à-vis du peuple. Plusieurs publications récentes illustrent cette «peuplephobie» consistant à considérer le peuple comme une menace pour la démocratie….

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

Le peuple comme menace, une nouvelle mode éditoriale

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*