A Monsieur Abane Ramdane, membre du CCE,
C’est avec une grande émotion et après une longue hésitation que j’ai enfin pris la décision de m’adresser à vous adresser cette lettre posthume. Intimidé par votre personnalité, que j’ai tardivement découverte, du rôle primordial que vous avez joué dans la conduite de la révolution, et pris depuis presque trois mois dans la protesta qui secoue l’Algérie, je me suis interrogé sur l’opportunité d’aborder le sujet Abane dans la phase actuelle.
Après moult réflexions j’ai considéré que le combat mené par les Algériens aujourd’hui est exactement le même que celui que vous aviez déjà entamé en 1956 lors de la rédaction du congrès de la Soummam et qui vous a coûté la vie à la fin du mois de décembre 1957.
Le martyr Abane Ramdane lors du Congrès de la Soummam

L’histoire officielle qui nous a été contée dans les écoles depuis 1962, date de notre indépendance, a été déformée et pervertie pour des considérations relatives à l’accaparement du pouvoir. Une ellipse totale a été faite sur certains épisodes de la révolution.

C’est donc bien tard, et surtout durant cette dernière décennie…

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

Lettre d’un jeune marcheur à Abane Ramdane

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*