Ces centaines de passeports biométrique non réclamés par leurs titulaires depuis des mois, voire trois ans pour certains, risquent l’annulation pure et simple, selon un message publié par le Consulat général d’Algérie à Montréal sur son site internet.   Une liste des numéros de récépissés de dépôt et disponible sur le site du consulat, qu’on peut consulter ici et est mise à jour quotidiennement. La réglementation algérienne exige de renvoyer en Algérie les passeports non récupérés après six  mois où ils seront détruits. Une nouvelle demande doit être faite aux même conditions (frais de 100 dollars canadiens, entre autres). Un peu plus de 100 000 Algériens vivent au Canada. La quasi-totalité est immatriculée à Montréal.

Source

Laissez un commentaire

In response to:

Montréal : Des centaines de passeports biométriques risquent l’annulation

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*