Paris: pour Yann Arthus-Bertrand, Anne Hidalgo "ferait certainement plus si elle le pouvait"

"C'est très difficile de faire avancer les choses à Paris. Anne Hidalgo ferait certainement plus si elle pouvait." Le documentariste et écologiste Yann Arthus-Bertrand a soutenu la politique de la maire de Paris, Anne Hidalgo, sur notre antenne ce mercredi. 

Invité à l'occasion de la rouverture de sa fondation Good Planet le 13 avril, il s'est exprimé sur ses souhaits pour la capitale. 

"Quand j'étais gosse, j'ai 73 ans, j'imaginais l'an 2000 avec les voitures qui volent dans la rue. J'imaginais le progrès. Qu'est ce qu'on a aujourd'hui? Des villes fermées aux voitures tellement elles sont polluées, et un air irrespirable. Le progrès c'est pas ça", a déploré Yann Arthus-Bertrand, soutenant la politique de la maire de Paris pour lutter contre la pollution. "Anne Hidalgo avait raison de fermer les voies sur berges aux voitures. L'avenir se fait sans voiture dans les villes et il faut l'accepter."

Il a par ailleurs défendu la politique de développement des pistes cyclables dans la capitale mise en place par la mairie. "La vie et la ville c'est plus joli à vélo!", a t-il affirmé déplorant que les Champs-Elysées, notamment, n'a "qu'une petite piste cyclable très étroite."

Il faut plus utiliser la Seine

"On ne se sert pas assez de la Seine. J'aimerais qu'on soit comme à Venise et qu'on puisse utiliser des vaporetto comme on utilise des bus", a t-il proposé. "On utiliserait la carte orange pour...

Lire la suite sur BFMTV.com