La catastrophe de la SAMIR n’est pas le fait de la seule entreprise Coral et de son comportement de prédateur sans vergogne. Il y a bien des responsabilités nationales, jamais évoquées dans le débat public, alors que l’Etat et les banques y ont perdu près de 50 milliards de dirhams,

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

SAMIR : les responsables du naufrage

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*