La production du ciment a repris à la cimenterie de Sour El Ghozlane après une opération de réparation et d’installation d’électro-filtres neufs pour la préservation de l’environnement, a indiqué hier le wali, Nacer Maskri. «La production du ciment à l’usine de Sour El Ghozlane a repris depuis quelques jours après une opération de réparation et d’installation de nouveaux électro-filtres destinés à protéger l’environnement et à préserver la santé des citoyens riverains», a expliqué M. Maskri. L’usine a connu un arrêt de la production de près de deux mois, ce qui a provoqué une pénurie aiguë du ciment dans toute la région du Centre, où plusieurs projets de construction ont été bloqués à cause de cette crise à l’origine de la hausse vertigineuse des prix. Il y a deux mois, le prix du ciment produit localement a dépassé les 1800 DA le quintal, alors que celui importé a atteint le seuil de 1900 DA, tandis qu’un quintal du ciment dit «Shamel» a dépassé les 1560 DA, avait-on constaté. La reprise de la production de ce matériau a ainsi permis la baisse progressive des prix du ciment et la reprise des chantiers de construction à travers toute la wilaya de Bouira, où les entrepreneurs publics et privés ainsi que les citoyens se sont plaints de nombreuses fois de la pénurie du ciment.

Source

Laissez un commentaire

In response to:

Sour El Ghozlane : Reprise de la production à la cimenterie

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*