Azeddine Lahlou, un Marocain de 17 ans originaire de Casablanca, a conquis le cœur des Marocains après avoir partagé une vidéo où il défend ardemment la «marocanité» du Sahara .

Dans les images de trois minutes, Lahlou présente des arguments historiques forts qui soutiennent la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental.

Argument culturel

Il commence son discours passionné en démystifiant l’argument selon lequel la population du Sahara occidental devrait avoir un État indépendant en raison des différences ethniques.

«Le Maroc est un pays diversifié qui tire sa richesse de sa pluralité», a déclaré Lahlou. «Nous avons la [population] Tamazight, les Tachelhit, les Soussis, les Maures venus d’Andalousie, les Arabes et bien d’autres.

Le jeune étudiant a donné l’exemple de la diversité des genres musicaux pratiqués au Maroc – gnawa, hassani, andalou, chaabi, ahidous, reggada, et autres.

«Cette culture plurielle fait la force du Maroc et n’enlève rien à son unité», a-t-il soutenu.

Lahlou a souligné que les gens ne devraient pas confondre l’appartenance à une ethnie avec l’appartenance à un pays.

«Si nous devions créer un pays à chaque fois qu’il y a des nuances, nous pourrions en créer un dans chaque quartier», a-t-il déclaré. “Ce raisonnement n’est pas juste.”

Le patriote inspirant a souligné que ce qui rend un groupe marocain n’est pas sa culture ou son appartenance ethnique, mais plutôt sa contribution historique au pays.

«Nous nous réunissons tous derrière notre drapeau, notre hymne, et notre roi, c’est que nous avons tous contribué d’une certaine manière à l’enrichissement du Maroc, à la fois historiquement et culturellement», a-t-il soutenu.

Argument historique

Lahlou a utilisé cet argument pour prouver que les Sahraouis sont des Marocains en rappelant leur contribution au pays à travers l’histoire.

L’étudiant a souligné que les fondateurs de la dynastie almoravide (1040-1147), qui a construit les fondations de l’empire marocain, sont originaires du Sahara.

«Cette dynastie qui a considérablement développé la culture, les arts et le système judiciaire [du Maroc] vient du Sahara, plus précisément de l’île de Tidra», a déclaré Lahlou.

«Si les émirs almoravides Abu Bakr ibn Umar et Yusuf ibn Tashfin ne sont pas marocains, alors qui l’est? Il a demandé.

Le jeune Marocain a encouragé les gens à lire des livres d’histoire sur le Maroc car, a-t-il soutenu, ils contiennent tous les faits prouvant la souveraineté légitime du Maroc sur le Sahara occidental.

«Quand on lit l’histoire du Maroc, on ne peut plus dire que les Sahraouis ne sont pas des Marocains», a-t-il dit.

À la fin de son discours passionné, Lahlou a exhorté la jeunesse marocaine à en apprendre davantage sur l’histoire de leur pays et à défendre vocalement son intégrité territoriale.

«Les Marocains n’arrêteront jamais leur combat tant que la vérité et la justice n’auront pas triomphé», a-t-il conclu.

Laissez un commentaire

In response to:

Un jeune patriote défend la “marocanité” du Sahara et remporte le cœur des Marocains

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*