Alors que l’on enregistre aujourd’hui 74 postulants à la présidentielle du 4 juillet prochain, le report du scrutin est de plus en plus envisagé en haut lieu, selon une source bien informée qui ajoute qu’une instance de transition pour gérer une période de 12 mois sera installée dans la foulée de l’annonce officielle. Cette même information a été également diffusée par l’agence Reuters avant-hier. L’annonce de ces mesures interviendra au cours de cette semaine avec, en parallèle, avec l’ouverture d’un dialogue avec les représentants de la société civile et la classe politique.

Il est aussi attendu que le vice-ministre de la Défense et chef d‘état-major de l’ANP, Gaïd Salah, qui entamera à partir d’aujourd’hui une nouvelle sortie sur le terrain, annoncera dans un discours de « nouvelles mesures ». Pour l’instant, rien n’a filtré sur la composante et les prérogatives de l’instance qui aura en charge la gestion de la transition. Ce processus démarrera dès la fin du ramadhan.

Parmi les points essentiels de ce plan, le départ du gouvernement Bedoui après l’Aid. Le départ de l’Exécutif sera suivi quelques jours plus tard de celui d’Abdelkader Bensalah, le chef de l’Etat par intérim. Un…

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

Vers le report de la présidentielle

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*