Après une brève «pause», la guerre du fisc reprend. Juste le temps de bien affûter les armes et de mieux ajuster le tir. Dans sa nouvelle formule, l’ATD (Avis à Tiers Détenteur) se voudrait moins exposé au risque de l’arbitraire administratif. Mais est-il possible d’abattre un «éléphant» sorti des rangs,

Lire la suite

Laissez un commentaire

In response to:

Vers un «ATD plus intelligent et soft»

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*